les bijoux celtiques reviennent à la mode

Si vous vous intéressez à l’histoire et à la mythologie, vous avez probablement déjà rencontré le terme ” bijoux celtiques “. Mais si vous n’êtes pas familier avec sa signification, cet article est fait pour vous ! Jetons un coup d’œil à l’histoire des symboles celtiques et à la signification qu’ils ont pour certaines personnes aujourd’hui.

 Un regard sur l’histoire des bijoux celtiques

Les bijoux celtiques ont été découverts pour la première fois au milieu du XIXe siècle. Depuis lors, la popularité et l’intérêt pour les bijoux celtiques n’ont fait qu’augmenter. Les bijoux celtiques sont portés aussi bien par les hommes que par les femmes. Les bijoux celtiques sont portés à la fois par les hommes et les femmes. Pour les hommes, ils sont souvent portés en signe de leur héritage irlandais. De nombreux produits que vous voyez dans les publicités sont en fait créés par un homme d’affaires irlandais.
En Ulster, en Irlande, l’une des tribus les plus importantes de l’époque était celle des disciples de Mdu-na-Briain. On disait d’eux qu’ils étaient capables de transformer le plomb en or. Pas terrible comme attribut pour les dirigeants de la société d’aujourd’hui, hein ? Pourtant, leur culture était connue pour ses bijoux, dont la plupart étaient fabriqués à partir de pierres irlandaises provenant de tout le pays.
Le créateur de ces bijoux, connu sous le nom d’Ami du bijoutier, achetait souvent ces pierres dans divers endroits locaux et les combinait pour créer ses bagues et ses boucles d’oreilles. Le premier titre qui vient à l’esprit des gens lorsqu’ils pensent au Bijoutier du peuple a en fait été créé à la fin des années 1880, et il est intitulé : “Étrange machine de radiesthésie ou déesse irlandaise ?” Cette publicité a depuis été retravaillée de nombreuses fois et aujourd’hui, vous pouvez trouver de nombreuses variations de la même publicité.
Les bijoux celtiques peuvent en fait avoir plusieurs significations différentes, selon l’endroit où vous vous trouvez en Irlande. J’en aborderai quelques-unes dans les rubriques ci-dessous :
À l’origine, la machine de radiesthésie était portée dans le ventre. Il s’agissait essentiellement d’un appareil permettant de faire flotter certaines pierres dans l’eau. Plus tard, il s’est transformé en un appareil qui plie et déplace certaines pierres dans une direction spécifique pour la divination et la lecture des lignes de la main.
Selon la tradition orale, le nom “radiesthésie” vient en fait de l’irlandais trí, qui est utilisé pour désigner l'”appel” de certaines choses ou l'”appel” d’une personne. Dans les premières versions de la machine de radiesthésie, il existait plusieurs “canaux” différents par lesquels vous pouviez appeler ces pierres.

 Qu’est-ce que la bijouterie celtique ?

Les bijoux celtiques sont des bijoux qui s’inspirent des styles et des motifs de l’art celtique ancien et de la culture celtique de l’âge du fer et des siècles suivants jusqu’à la christianisation des peuples celtiques. Les bijoux celtiques sont généralement caractérisés par des nœuds complexes, des spirales, des motifs de clés et d’autres éléments décoratifs.
Traditionnellement, les bijoux celtiques traditionnels étaient fabriqués à partir de cuivre et d’or, mais la plupart des sites miniers du continent ont été exploités et il n’existe plus d’or. Au lieu de cela, de nombreuses pièces de verre, d’or et de cuivre standard sont mélangées à des matériaux naturels tels que des coquillages, de l’ambre et du quartz.
Aujourd’hui, il existe un nombre croissant d’origines et de fabricants de bijoux celtiques authentiques, ainsi que de styles et de modèles influencés par les mythes, l’histoire et les coutumes celtiques. Liés à la religion irlandaise, les styles de bijoux traditionnels et contemporains présentent plusieurs tendances régionales et conceptuelles, qui indiquent la région ou la culture dans laquelle le bijou a été produit.

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous quelques-unes de mes opinions personnelles sur la signification de ces divers et intéressants styles de bijoux (vêtements) ainsi que partager avec vous certaines ressources que j’ai rassemblées lors de mes recherches pour cet article (c’est-à-dire les correspondances, l’histoire, les photos).
Conceptions modernes
Très souvent, les bijoux celtiques authentiques sont inspirés de la culture populaire, plutôt que de l’art ou du design celtique réel. De nombreux bijoux sur le marché s’inspirent de la culture populaire mais aussi de l’art de la Renaissance, de la culture chinoise, de la culture philippine, de l’afro-futurisme et des tendances de la culture populaire contemporaine (par exemple Rapha, Hooters, Naeem, Givenchy). Heureusement, la plupart des tendances de la mode et de la beauté ne sont pas influencées par l’influence des anciennes cultures celtiques.
Bien que les bijoux celtiques authentiques ne se limitent pas aux tendances de la culture populaire, de nombreuses pièces adoptent des tendances communes, telles que la connectivité et la déclaration sociale gravées dans le cristal, des écailles complexes, des motifs de clés, et bien d’autres. Ces styles traditionnels et contemporains sont portés pour faire une déclaration et apprendre à identifier ce style même à partir de pièces uniques de bijoux. Certaines pièces traditionnelles, comme les colliers d’anneaux et les amulettes avec l’arbre de vie, ne doivent être manipulées que par des bijoutiers expérimentés.

La croix celtique et sa signification

Une croix celtique est une croix qui consiste en un cercle, avec quatre bras égaux qui s’étendent à partir de ses quatre extrémités. Le cercle représente l’infini et les quatre bras représentent les quatre directions cardinales, les quatre saisons, les quatre éléments et les quatre étapes de la vie. Lorsque vous en voyez une, vous pouvez être certain qu’il s’agit d’une croix celtique, dont l’origine remonte à environ 100 avant J.-C. Elle existait comme un type de signe, et les gens la portaient souvent pour indiquer leurs croyances ou leur région d’origine – marquant leur territoire d’un signe graphique et frappant.
La mode de ces signes n’a pas persisté à cette époque et ils ont été considérés comme un symbole désuet utilisé par une petite partie des Celtes pour marquer leur lieu de résidence.
Cependant, ce symbole particulier n’a pas complètement disparu et est maintenant utilisé comme une déclaration de mode populaire dans le monde entier par un nombre croissant de personnes.
L’une des plus grandes idées fausses concernant ces bijoux est leur origine ancienne et leur utilisation courante par les tribus du monde entier.
Voyons comment ces bijoux ont été utilisés à travers les siècles et s’ils peuvent encore être un signe de mode dans la société d’aujourd’hui, même s’ils ont perdu leur signification originale.
Le cercle et le carré étaient largement utilisés dans le Proche-Orient ancien, en Asie, en Afrique et dans d’autres régions avant d’être remplacés par la croix celtique en 776.
L’utilisation du cercle était déjà remise en question aux débuts de l’utilisation chrétienne des symboles, car il n’était pas censé ressembler à une forme ou à un animal. On pensait qu’il s’agissait d’une “métaphore du cœur” et que le but initial du cercle était de délimiter “une terre ou un territoire” comme un point de distinction, un élément distinctif pour les personnes de cultures différentes.
L’historien de la Grèce antique Xenophon a décrit le symbole comme ayant trois points “d’intersection” et a décrit les trois points d’intersection comme des “points de tas” qui symbolisaient les “tas de désobéissance”.

 L’utilisation des nœuds dans les bijoux celtiques

Si vous êtes un fan de bijoux celtiques ou si vous vous intéressez à l’histoire, vous devez savoir que les nœuds ont une signification dans les symboles celtiques. Il existe trois nœuds utilisés dans les bijoux celtiques : le nœud sans fin, le nœud entrelacé et le nœud de la Trinité. Le nœud de la Trinité représente les triplicités de la croyance celtique. Les nœuds sans fin et entrelacés sont deux des trois principaux types de nœuds utilisés dans la fabrication des nœuds celtiques. La triplicité est le nombre d’éléments inhérents fixes et immuables dans l’univers. Avec ce concept en tête, comme mentionné ci-dessus, les bijoux celtiques ont le pouvoir de révéler la nature inhérente et relative de l’âme de celui qui les porte.
La découverte des triplicités au 6e siècle avant J.-C. a été l’un des développements clés qui ont conduit au développement de la Grèce antique. Dans la Grèce antique, trois dieux (Déméter, Héra et Athéna) régnaient selon les lois de la hiérarchie ethnique et divisaient le pays en trois régions : Les Achéens (les maîtres), les Doriens (les travailleurs), et les Athéniens (personne). Sachant que trois est un chiffre puissant, les Doriens et les Athéniens ne souhaitaient pas une nouvelle religion, une nouvelle loi ou l’établissement d’une nouvelle race. Au contraire, ils étaient prêts à abandonner leurs anciennes croyances en faveur d’un nouveau système de croyances basé sur l’idée de la 3ème divinité (un dieu) nouvellement découverte.
Outre les trois composantes de la fabrication de nœuds, les experts savent que les habitants des pays celtiques utilisaient des perles (symbole de richesse et de pouvoir à cette époque) et des amulettes (dans les pays celtiques, il n’y avait pas de concept d’âme, il n’était donc pas nécessaire de convertir son âme pour accéder à la plus haute classe sociale). Comme dans la Grèce antique actuelle, il existe un ensemble de règles qui définissent le niveau d’une perle particulière. Plus la perle était chère, plus elle était précise et plus elle pouvait être sacrée. Comme les perles 3d étaient considérées comme les plus hautes, personne ne voulait les acheter.

Autres symboles utilisés dans les bijoux celtiques

Outre le Claddagh, vous pouvez également trouver d’autres symboles dans les bijoux celtiques. En voici quelques-uns : Le Triquetra : ce symbole représente la Sainte Trinité. Il s’agit d’un cercle avec trois formes en V tournées vers l’intérieur. Le Triquetra est souvent utilisé comme un symbole de protection.la croix rituelle : Il s’agit d’une croix simple mais puissante avec une pointe au sommet. Lorsqu’il n’y a pas de symbole solaire sur la pointe supérieure, la croix rituelle ressemble à un soleil.
Rostrum : C’est une sorte de bouclier circulaire à trois pointes. Il représente la pureté, la force et le repos constant. En fait, cette forme de bouclier était souvent utilisée comme une sorte de stock pour protéger celui qui le portait. De même, le Claddagh et la Croix rituelle sont parfois utilisés comme boucliers protecteurs.
Est-il possible que le Claddagh ait ses origines dans la religion et se soit progressivement étendu à la conception de bijoux ?
Jetez un coup d’œil à ces exemples de bijoux ornés de motifs Claddagh :
Ce sont des bijoux d’Irlande qui fonctionnent encore très bien aujourd’hui.
Il est pertinent de mentionner que certains pays n’utilisent pas de motif Claddagh sur le Claddagh lui-même.
Cet article ne porte pas sur la beauté celtique. Vous êtes au bon endroit.
Parmi toutes les affirmations concernant les bienfaits du Claddagh, la meilleure explication serait peut-être la suivante :
“Un Claddagh est un clapet, utilisé par certaines personnes en Irlande pour exprimer leur gratitude.” – Pat Dodson
Selon Pat Dodson, un clapet est une petite serrure au bout de laquelle se trouve un anneau métallique. Il est parfois fixé de manière pratique au sommet d’un bracelet. Lorsque ce clapet est frappé avec un marteau, il produit un bruit de claquement de mains en signe d’appréciation.
En résumé, le Claddagh est un clapet qui a une signification et une histoire. On peut l’utiliser sans en comprendre le sens, ou le comprendre après qu’il ait fait un sacré bruit.
Le symbolisme du Claddagh est toujours bien vivant dans la société d’aujourd’hui